J'ai été convoquée devant le jury de l'école doctorale le lundi 28 janvier à 17h. Les consignes étaient les suivantes : 7 minutes de présentation, 10 minutes de questions, décision le lendemain. Et je ne connaissais pas la composition du jury.

J'avais décidé d'axer ma présentation uniquement sur mes travaux de recherche, les étudiants que j'avais encadré et mon projet. J'ai fait l'impasse sur mon CV qui était dans le document écrit remis au jury en décembre. J'ai présenté mon travail de DEA, celui de ma thèse et les travaux réalisés depuis. Pour chaque item, une figure sur laquelle j'ai appuyé mes propos. Donc très peu de texte: des dates, les références bibliographiques et les noms des personnes que j'ai encadré. J'avais répété : ma présentation s'enchaînait bien en 7 minutes.

Je me suis pourtant présentée ce jour-là assez stressée : les membres du jury allaient-ils chercher le loup? L'ambiance était assez décontractée. Je connaissais au moins de nom tous les membres du jury ce qui m'a plutôt détendue. Ma présentation s'est déroulée sans hésitation et j'ai dû respecter mon temps puisque je n'ai pas été interrompue. Le temps des questions est arrivé. Des questions scientifiques d'abord dont je me suis assez bien tirée : en faisant des suppositions sur les membres du jury, j'avais regardé quelles étaient les thématiques de recherche des personnes qui pourraient être présentes. Et mon intuition ne m'avait pas totalement trompée... Bref, je m'en suis sortie. Puis une question politique : Qu'allez vous faire de votre vie? Et le questionneur a précisé : Que ferez-vous dans 5 ans? J'ai répondu honnêtement : je vise un poste de professeur. Ding Dong. Les 10 minutes de questions sont terminées, vous pouvez partir!

J'en suis sortie soulagée : que ce soit fini, que ça se soit bien passé, qu'il n'y ait eu aucune agressivité, aucun doute exprimé. J'ai été étonnée : ça m'a paru si facile! Et un peu déçu : aucune remarque sur mon CV en forme de mindmap. Mais ma déception a été vite oubliée. J'aurais dû connaître la décision du jury le lendemain. En fait, j'ai attendu une semaine. Mon dossier a donc reçu un avis favorable. Un rapporteur interne à l'école doctorale a été nommé, un membre du jury auquel je n'avais pas pensé. Mais je suis assez contente que ce soit lui, finalement. Je devrais recevoir les documents administratifs relatifs à l'HDR à Lille 2 dans les jours prochains. Étape suivante : me remettre à écrire!