Pour préparé ma réunion, j'ai réfléchi à l'objectif que je cherchais à atteindre : tenir au courant mon chef de ce que j'allais faire, emporter son approbation mais rester maître de mon travail. En effet, mon chef souhaite que tout ce qui "sort" du labo passe par ses mains... Mais je ne veux absolument pas qu'il réécrive mon travail!

Une fois que ces objectifs étaient clairement définis pour moi, je me suis mise au travail. Les adeptes du mindmapping utilisent des logiciels qui leur permettent d'exporter leurs cartes et de les présenter à un public. Je ne suis pas encore assez sûre de moi pour partager mes cartes. J'ai donc rédigé un plan à partir de ma carte et préparé un argumentaire pour chaque paragraphe. Et je suis allée à mon rendez-vous. Après mon exposé de 10 minutes, le chef validé, sans poser de questions et en précisant qu'avant de transmettre ton document à l'école doctorale, je devais lui envoyer. J'ai donc décidé de le lui transmettre : après tout ses remarques peuvent être constructives et initier une conversations scientifique. Mais, je garderai la main sur mon travail.

Eurasanté au printemps

Au bout de 20 minutes, je suis donc revenue dans mon bureau avec un plan validé par mon chef d'équipe et la volonté renforcé de maîtriser mon travail. J'étais assez contente de moi!